Navigation

Pension de réversion en Suisse

La pension des survivants fait également partie du système des trois piliers (cf. texte sur les rentes de vieillesse):

1er pilier : Assurance-vieillesse et survivants (prévoyance étatique, AVS)

2ème pilier : Prévoyance professionnelle (vieillesse, survivants et invalidité) obligatoire (PP)

3ème pilier : Prévoyance individuelle

L’attribution d’une pension de réversion est soumise à des conditions différentes pour les hommes et les femmes. Pour les femmes, une distinction sera en outre opérée entre les femmes qui étaient mariées au défunt et celles qui étaient divorcées avant. En général, ont droit à une pension des survivants du premier et deuxième pilier les ayants droit qui remplissent les conditions suivantes :

  • Avoir un ou plusieurs enfants à charge lors du décès de l´assuré,

  • Avoir plus de 45 ans et avoir été marié avec l´assuré pendant plus de 5 ans,

  • Le veuf obtient une pension jusqu´à ce que le plus jeune des enfants ait atteint 18 ans.

La rente d'orphelin est versée aux enfants de l'assuré décédé, au moment du décès du père ou de la mère. Pour qu'un enfant puisse obtenir une telle rente, il faut qu'il ait moins de 18 ans ou moins de 25 et qu'il soit en cours de formation. De la même manière qu'une rente de vieillesse : Le montant de la rente est déterminé par la durée de cotisations et par le montant du revenu moyen. Seuls les revenus assurés de la personne décédée sont déterminants. Lorsque celle-ci n'a pas atteint l'âge de 45 ans, un supplément de carrière est accordé. Le revenu moyen servant au calcul de la rente de survivant sera donc augmenté d'un montant exprimé en pour-cent.

 

 

Mis à jour le 17.09.2019