Navigation
fr

La reconnaissance en France

Continuer en français …
de

Die Anerkennung in Frankreich

Weiter auf Deutsch …

La reconnaissance en France

Il n’existe aucune base légale en France qui réglerait ou garantirait l’équivalence d’un diplôme étranger avec un diplôme professionnel obtenu en France. En contrepartie, le centre ENIC-NARIC, qui est intégré au Centre international d'études pédagogiques (CIEP), peut délivrer une attestation de comparabilité pour un diplôme obtenu à l’étranger, pour un cursus universitaire ou pour un apprentissage, si vous en faites la demande.

L’attestation de comparabilité peut servir à :

  • appuyer la recherche d’un emploi ou faciliter l’embauche et faire valoir un diplôme étranger auprès d’un employeur si la profession visée n’est pas réglementée;
  • poursuivre des études dans un établissement d'enseignement français si ce dernier l’exige ;
  • s’inscrire auprès d’une université française ou d’une Ecole supérieure (voir chapitre « études ») si une telle attestation est demandée.
FAQ
1 question
sur ce thème
Comment puis-je faire reconnaître en France mon diplôme acquis à l’étranger ?
Réponse INFOBEST:

Vous devez formuler la demande en ligne sur le site du Centre ENIC-NARIC en France. Un formulaire de demande doit être téléchargé. Une fois que les diplômes et certificats ont été visés l’ENIC-NARIC, le demandeur recevra une confirmation par e-mail. Cependant, l’établissement d’une attestation de comparabilité sera facturée 70€ (gratuit pour les demandeurs d'asile et les réfugiés).

Le centre ENIC-NARIC- utilise un référentiel d’évaluation et s’appuie sur une considération individuelle du cursus scolaire ou universitaire.

  • Lorsqu’un diplôme peut être comparé à un niveau d’études du système français, le centre ENIC-NARIC français établit une attestation de comparabilité. Il s’agit d’une évaluation du diplôme étranger mais ne représente pas une équivalence. L’attestation de comparabilité décrit le niveau de formation de la qualification étrangère et la compare à un niveau du système français, en s’appuyant sur un programme d'évaluation qui suit les principes internationaux.

  • Si un diplôme n’est pas comparable à un niveau d'études du système français, le centre ENIC-NARIC français établit - si l’évaluation le justifie – une attestation confirmant la reconnaissance du cursus universitaire ou de la formation professionnelle à l'étranger.

A noter : les carrières académiques des étudiants seront évaluées individuellement. Il n'y a pas de réponses ou attestations d’ordre général. Cependant, l'exigence de base est que le diplôme soit reconnu dans le pays d’origine qui l’a délivré.

► Vous trouverez des informations complémentaires ici.

Interlocuteur :

Centre international d'études pédagogiques (CIEP)

1 avenue Léon-Journault,
F- 92318 Sèvres cedex
Tél. : +33 (0)1 45 07 60 00
Fax : +33 (0)1 70 19 30 31
www.ciep.fr/enic-naricfr

La validation des compétences acquises dans la vie professionnelle en France

En France, la validation des compétences acquises dans le cadre de la vie professionnelle (validation des acquis de l’expérience, VAE) est une mesure par laquelle chaque personne, indépendamment de son âge, de son niveau d’études ou de son statut social peut faire reconnaître ses compétences acquises de façon informelle dans le cadre de sa vie professionnelle afin d’obtenir un diplôme, un titre ou un certificat attestant de sa qualification professionnelle. Toute personne peut demander la validation des acquis de son expérience. La durée minimale d’activité requise pour que la demande de validation soit recevable est de 3 ans, que l’activité ait été exercée de façon continue ou non. La procédure est la suivante : Il faut contacter un bureau de conseil local, qui examine l'expérience professionnelle du candidat et définit avec lui le niveau de ses études ainsi que le diplôme à valider.

Informations complémentaires :

Mis à jour le 06.08.2018