Navigation
fr

FAQ Suisse

Les questions les plus fréquentes des frontaliers vers la Suisse en lien avec le Coronavirus

Continuer en français …
de

FAQ Schweiz

Die häufigsten Fragen von Grenzgängern in die Schweiz im Zusammenhang mit dem Coronavirus

Weiter auf Deutsch …

Quarantaine

Les personnes qui présentent des symptômes typiques du COVID-19 doivent se placer en isolement. Celles qui ont eu un contact étroit avec une personne malade du COVID-19 doivent se placer en quarantaine. Ainsi, il est possible d’interrompre les chaînes de transmission.

L’isolement et la quarantaine sont des mesures qui permettent d’interrompre les chaînes de transmission et ainsi d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus. Elles concernent les personnes dont l’infection est confirmée ou suspectée. Une infection est suspectée, par exemple, quand une personne présente des symptômes typiques de la maladie ou qu’elle a eu un contact étroit avec une personne dont l’infection au COVID-19 est confirmée.

Vous trouverez la définition des termes « contact étroit », « isolement » et « quarantaine » sur la page des questions fréquentes de l’OFSP.

Quarantaine obligatoire pour les voyageurs entrant en Suisse

Les personnes qui ont séjourné dans un État ou sur un territoire à risque élevé d’infection et qui entrent en Suisse par la suite doivent se placer en quarantaine. Les États et territoires concernés sont précisés dans une liste, laquelle est régulièrement adaptée à la situation épidémiologique.

C’est la liste en vigueur au moment de l’entrée en Suisse qui détermine si une quarantaine est obligatoire.

Vérifiez la liste en vigueur lors de votre entrée sur le territoire : avez-vous séjourné, même brièvement, dans un des États ou sur un des territoires définis pendant les 14 derniers jours avant d’entrer en Suisse ? Si oui, vous devez vous placer en quarantaine pour 10 jours. Déclarez votre arrivée dans les 2 jours aux autorités cantonales compétentes.

Quiconque se soustrait à l’obligation de se placer en quarantaine ou de se déclarer commet une infraction à la loi sur les épidémies et peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 10 000 CHF.

Important : un test négatif ne permet pas de lever une quarantaine obligatoire et ne réduit pas non plus sa durée. En effet, un résultat négatif n’exclut pas une infection.


Mise à jour du 11/09/2020

Pas de quarantaine pour les personnes des régions frontalière

Lors de sa séance du 11 septembre 2020, le Conseil fédéral a adopté les règles de quarantaine concernant les voyageurs arrivant en Suisse des pays voisins. Pour ces pays, seules les régions présentant un taux de contamination au-dessus de la valeur limite seront portées sur la liste des États et des territoires présentant un risque élevé d’infection, et non le pays tout entier. Les régions frontalières peuvent être exclues de la liste. Cette approche différenciée permet au Conseil fédéral de tenir compte des échanges économiques, sociaux et culturels étroits qui caractérisent ces régions. Dans le même temps, le Conseil fédéral réagit à la prévalence en forte hausse qui sévit en Suisse et dans des pays voisins, et en particulier la France. La modification d’ordonnance entre en vigueur le 14 septembre 2020. Dans le même temps, la liste des zones à risque est actualisée (cf. lien ci-dessous vers le communiqué du Conseil fédéral).

Informations complémentaires :

Mis à jour le 11.09.2020