Navigation
fr

Age de départ à la retraite, Allemagne

Continuer en français …
de

Rentenmindestalter, Deutschland

Weiter auf Deutsch …

Les prestations vieillesse en Allemagne

Les prestations vieillesse de la sécurité sociale légale sont versées par la Deutsche Rentenversicherung (DRV, caisse de retraite allemande). Ce sont principalement les employés qui y sont assurés; pour les fonctionnaires et les indépendants, d'autres systèmes de prévoyance s'appliquent. Il n'existe pas de système de prévoyance complémentaire commun. Néanmoins, certains contrats tarifaires ou contrats de travail comportent une assurance de prévoyance propre à l'entreprise. L'assurance retraite privée est rendue attractive par certains avantages fiscaux, comme la retraite  « Riester » par exemple.

À noter:

Les INFOBESTs ne sont compétents qu'en ce qui concerne le régime légal d'assurance retraite.

Voici les conditions qui s'appliquent pour pouvoir prétendre à une pension de vieillesse légale en Allemagne :

  • comptabiliser une période d'assurance minimum (durée d'attente) de 5 ans au sein de l'UE; cela implique également les périodes assimilées telles que le congé maternité ou le chômage. En ce qui concerne la durée de cotisation de 5 ans, on prend en compte toutes les périodes de cotisation que vous avez accumulées dans un État membre;

  • dont une période d'assurance d'un an en Allemagne;

  • avoir atteint l'âge de départ à la retraite.

L'âge légal pour l'obtention d'une pension de retraite est passé progressivement de 65 à 67 ans selon l’année de naissance (voir tableau ci-dessous). Il est cependant possible de demander une retraite anticipée avec une décote.

La décote est de 0,3% par mois où l’on prend sa retraite avant l’âge fixé.

Ex : Un assuré est né en 1955. Il devrait attendre 65 ans et 9 mois pour obtenir sa retraite à taux plein sans décote / déduction.

Il décide de prendre sa retraite à l’âge de 65 ans, soit 9 mois avant l’âge fixé.

Sa décote sera donc de 2,7% (9 x 0,3%) et ce, pour toujours.

 

Dans certains cas, il est possible de prendre la retraite plus tôt, sans décote /déduction pour :

  • handicap grave de 50% reconnu par l’Allemagne

  • longue carrière pour les mineurs

  • chômage avant la retraite (uniquement pour les personnes nées jusqu’en 1952).

  • très longue carrière (45 ans de cotisations au total)

 

 

Calcul de la retraite allemande:

La formule de calcul de la retraite allemande est la suivante :

EP x ZF x RAF x AR = retraite mensuelle brute

EP : Entgeltpunkte /points personnels

ZF : Zugangsfaktor / Facteur d’accès

RAF : Rentenartfaktor / Muiltiplicateur selon le type de pension

AR : Aktueller Rentenwert / Valeur de rente

Le calcul de ces données étant très complexe, il est conseillé de demander une estimation retraite (Rentenauskunft) pour le montant et l’âge de départ, par courrier à la caisse de retraite allemande.

Augmentation de l'âge minimum de départ à la retraite en Allemagne

Mis à jour le 26.01.2017

Pension de réversion en Allemagne

Les veufs, les veuves et les concubins enregistrés dans un partenariat en Allemagne perçoivent une pension de réversion si la personne défunte percevait déjà une retraite ou si cette dernière avait accompli le temps d'attente de 5 ans, ou si ce temps d'attente était considéré comme étant accompli. Une différence est faite entre la petite et la grande pension de réversion:

  • La kleine Witwenrente (petite pension de réversion) peut être demandée par l'époux / l'épouse survivant(e) ou par le partenaire de vie avant sa 45 année de vie s'il ne présente pas de taux d'invalidité et s'il n'a pas d'enfant à charge. Elle représente généralement 25 % de la pension de retraite à laquelle aurait eu droit la personne défunte au moment de son décès, et est généralement versée pendant deux ans.

  • La groβe Witwenrente (grande pension de réversion) peut être demandée après la 45e année de vie révolue, ou sans condition d’âge en cas de taux d'invalidité ou d'enfant à charge. Elle représente généralement 55 % de la retraite à laquelle aurait eu droit la personne défunte au moment de son décès.

Les propres revenus de la veuve / du veuf sont comptabilisés partiellement s'ils dépassent un certain montant d'exonération. La pension de réversion est suspendue en cas de remariage de l'époux / l'épouse survivant(e); ce dernier / cette dernière peut néanmoins demander un dédommagement.

Un époux / une épouse divorcé(e) peut percevoir une retraite si le divorce a eu lieu avant le 01.07.1977 et si la personne défunte payait une pension alimentaire avant son décès ou si elle y a été contrainte par la loi. Pour les divorces ayant été prononcés après le 30.06.1977, on procède à un Versorgungsausgleich (redistribution des droits à pension entre les deux époux). Si des ex-conjoints ou d'anciens partenaires de vie élèvent un enfant, ces derniers peuvent demander une Erziehungsrente (pension pour éducation d’enfant) sous certaines conditions.

Pour les ex-conjoints s'étant remariés avant le décès de l'assuré, il existe éventuellement un droit à une pension de veuvage se rapportant à l'avant-dernier conjoint.

A noter:

Étant donné que les conditions d'obtention de ces différentes formes de retraite sont très circonstanciées, il est préférable de s'adresser à un conseiller de la Deutsche Rentenversicherung (DRV ; caisse de retraite allemande). Des permanences de la DRV se tiennent régulièrement dans les instances INFOBEST.

Pension d'orphelin

Après le décès de l'assuré défunt, les enfants de ce dernier perçoivent généralement une Waisenrente (pension d'orphelin) jusqu'à 18 ans révolus. Dans certains cas, néanmoins, il est possible de percevoir la pension d'orphelin jusqu'à 27 ans révolus. Le handicap, un apprentissage ou une année sociale en sont des exemples.

Lors de la perte d'un seul parent, l'enfant peut avoir droit à une Halbwaisenrente (pension de semi-orphelin). Elle représente 10 % de la retraite qu'aurait perçue la personne défunte. Si les deux parents sont décédés, l'enfant a droit à la Vollwaisenrente (pension d'orphelin complète). Dans ce cas, l'enfant perçoit 20 % de la retraite qu'auraient perçue les défunts. En outre, des majorations individuelles peuvent être calculées. Si l'enfant orphelin est majeur, ses propres revenus sont déduits de la pension d'orphelin.

Mis à jour le 26.07.2016